Carnet de route du 27 juillet 2010 : Les Déboussolés à Edinburgh

 

Greyfiars

 

Nous avons débuté notre 1ère journée par la visite du cimetière de Greyfiars. Pas que nous étions d’humeur morbide, mais Vincent s’est mis en tête de rencontrer un fantôme écossais avant la fin de notre périple. Et comme ce vieux cimetière datant du Moyen Âge est, nous a-t-on dit, l’endroit le plus hanté de la ville, nous y avons fait une promenade matinale. Nous y avons vu des tombes et des façades sculptées, une pelouse très verte, des caveaux fleuris ou à l’abandon, mais point de fantôme !

 

Bobby Greyfiars 

Pendant ce temps, nos playmos en ont profité pour se faire photographier avec Bobby. Ce chien est resté célèbre car il a surveillé la tombe de son maître (un policier) durant … 14 ans ! Lors de la mort de l’animal, les habitants du quartier lui ont érigé cette statue (qui est la plus photographiée d’Ecosse !).

 

Ensuite, nous avons descendu le Royal Mile (une avenue classée au patrimoine mondial de l’UNESCO) de la cathédrale Saint Giles jusqu’au palais de Holyrood.

 

Royal Mile 

Les façades de ce quartier historique sont magnifiques et certaines bâtisses nous ont rappelé les aventures d’Harry Potter. Poussé par notre curiosité, nous avons exploré quelques closes ; ces petits passages secrets nous ont entraîné vers des cours insolites, des petits jardins ou d’autres ruelles.

 

L’après midi, nous avons flâné dans le West Princes St Garden, un immense parc dominé par le château de la ville.

 

west princes garden

 

Nous y avons observé une scène animalière plutôt cocasse : des pigeons qui, dans un duel acharné autour d’un morceau de pain, affrontaient des … mouettes ! Hé oui, la mer du nord n’est qu’à seulement quelques miles.

 

Nous y avons aussi découvert une centaine de bancs avec d’étranges inscriptions … mais ça, nous vous en reparlerons plus tard …

 

A suivre …

Retour à l'accueil