Vendredi 14 août 2009 : Bled – Skofja Loka - Sorica – Bohinj

 

Aujourd’hui, nous prenons la voiture pour aller visiter Skofja Loka, une petite cité médiévale. Enfin, pour la première fois durant ce voyage, nous nous sommes perdus !

 

Nous avons croisé peu de touristes dans cette vieille ville,  où des bâtiments du XIII° et du XVI° siècle sont encore debout. Durant l’ascension vers le château, nous avons croisé Marco, joyeux balayeur qui a vivement insisté pour se faire prendre en photo.

 

Ensuite, nous avons erré dans les ruelles, enivrés par l’odeur des vieilles pierres.

 

L’ambiance y est paisible… quelques notes d’un instrument inconnu résonne au loin. Nous découvrons au coin d’une rue, un homme au regard vide qui tape avec des baguettes sur des cordes fixées à un socle en bois.



 

Enfin, nous découvrons l’ancien hôtel de ville. La façade rouge de cet édifice est ornée de fresques baroques. Ces peintures retracent l’histoire de la ville. Devant ce bâtiment trône le calvaire de Marie. Ces trois statues ont été érigées en 1751 pour remercier la Sainte d’avoir arrêté la peste et le feu aux portes de la ville.

L’après-midi, nous souhaitons rejoindre le lac de Bohinj. Nous empruntons des routes sinueuses au cœur des Alpes Juliennes. Nous traversons d’immenses forêts durant le début du trajet. Puis, sans crier gare, le paysage change et nous offre un spectacle exceptionnel : une vallée verte et fleurie surveillée par la statue d’Ivan Grohar (peintre slovène), nous sommes à Sorica.



Nous y avons passé une bonne heure, à nous amuser comme des gamins, dans la prairie humide (Sophie a joué à Laura Ingalls).



 

Nous avons repris la route vers le lac de Bohinj pour y arriver en fin de journée. Ce site touristique est un des points de départ de l’ascension du Triglav (2 864 m), la montagne la plus haute de Slovénie. Mais dans la région, on peut aussi faire du rafting, du canyoning, du bateau ou tout simplement, se baigner dans une eau turquoise. Nous faisons quelques repérages sur ce site car demain nous avons planifié une randonnée dans le secteur.

 

Nous sommes en Slovénie depuis 3 jours et, déjà, nous nous faisons une petite idée de la météo. Pour débuter notre analyse (presque) scientifique, sachez que chaque matin, Dana, toujours très optimiste, nous prédit une « beautiful day ! », et ce, malgré le brouillard qui nous entoure. Dans ce pays montagneux, le temps change très vite. Dans la même journée, on peut attraper des coups de soleil, être trempé par une averse diluvienne, se mordre les doigts d’avoir oublié son chapeau ou frissonner pour être sorti sans son lainage. Moralité : dans le même sac, il faut la crème solaire, le K-WAY, le bob et la veste polaire !

A suivre...

Retour à l'accueil