Mais qui est donc cet Abellion, celui qui nous fait voyager et découvrir comme jamais le pays Cathare ?


Un passionné d’Histoire ?


Un dénicheur de mythes et de légendes ?


Un chercheur de nature intacte ?


Et bien, il est un peu tout cela à la fois.


Mais Abellion est avant tout un raconteur d’histoires ; il écrit, sur son blog, des articles permettant de découvrir autant de pépites moyenâgeuses que de lieux secrets, magiques. Il décrit aussi des objets (statues par exemple) ou des personnages. Son écriture accessible et ses photos nous tiennent en haleine comme jamais un prof n’aurait pu le faire.



Le blog de cet érudit enthousiaste (pas barbant pour un sou) est l’un des plus riches et détaillés concernant le pays Cathare.


En préparant notre article, nous avons envoyé quelques questions à Abellion. Ces réponses étaient si complètes et claires que nous avons décidé de publier l’interview dans son intégralité(ce n’est pas tous les jours que l’on peut rencontrer, même virtuellement, un passionné aussi cultivé que sympathique).



Mais, il n’échappera pas à l’interview « Déboussolage immédiat », à la fin de l’article !!!



Les Déboussolés :
Pourquoi as-tu créé ce blog ?

Abellion : J’ai voulu faire un blog de voyage atypique. J’ai donc créé un blog de « petits voyages », et non de périples au bout du monde : je me restreins à un rayon de 200 km autour de Toulouse. Je vagabonde en Ariège, Tarn, Aude, Haute-Garonne, avec des pointes dans les Pyrénées Atlantiques, l’Aveyron, les Pyrénées-Orientales. C’est un blog de lieux secrets.

Les Déboussolés : Des lieux secrets ?!?! Mais qu’est-ce que c’est un lieu secret ?

Abellion : Ben … pour moi, quatre critères définissent ce qu’est un lieu secret : l’Histoire, la mémoire, la  beauté et les personnages marquants qui y ont vécu.

Les Déboussolés : Intéressant. Tu peux développer ?

Abellion : Je ne fais pas un blog historique, mais j’essaie de présenter des lieux en lien avec diverses pages d’Histoire : abbayes médiévales, châteaux du pastel…  avec une information aussi fiable que possible. Parallèlement à l’Histoire, je m’intéresse également aux souvenirs, aux impressions, aux croyances et légendes attachées à tel ou tel lieu, qu’elles soient racontées par des anonymes ou des écrivains : c’est un patrimoine immatériel très important. On y croisera donc tous les personnages du panthéon d’autrefois : fées, géants… Voilà donc pour l’Histoire et la mémoire. Quant à la beauté, je ne parle pas de celle des lieux connus par le tourisme de masse, mais de la beauté nostalgique des châteaux ruinés, des villages de montagnes perchés ou des chapelles perdues dans les prairies. Enfin, que serait un pays sans ses habitants, et en particulier lorsqu’ils sont aussi surprenants et hauts en couleur que le parfait Bélibaste ou le génial Riquet (créateur du Canal du midi) ?

Les Déboussolés : Mais d’où te vient cette passion pour ce territoire ?

Abellion : « Le Pays Cathare », ou plus justement le Languedoc, j’y suis né, j’y vis, et j’adore m’y promener à mes heures perdues ! En fait, dès mon enfance, je me souviens avoir traîné ma famille dans des châteaux ou des ruines improbables. C’est poussé par mon intérêt pour les vestiges historiques que je me suis mis à écumer ma région. L’amour du passé conduit au voyage… Puis, à l’adolescence, je me suis intéressé à la culture populaire de ma région. J’ai commencé à recueillir contes et croyances, en interrogeant les gens, en dépouillant les monographies de villages, les revues ou ouvrages spécialisés. C’est ainsi que j’ai trouvé la trace de légendes attachées à des lieux, comme le géant du roc de Peyremaux. 

Les Déboussolés : Comment organises-tu tes recherches pour alimenter ton blog ?

Abellion : Je publie un article quand trois conditions sont réalisées (ce qui peut prendre quelques heures, quelques jours, quelques mois, voir un an !) : avoir visité un « lieu secret » et en ramener des photos, avoir l’envie de faire découvrir ce lieu car il a quelque chose de spécifique, de mystérieux, d’emblématique… et avoir sous la main un ou plusieurs ouvrages sérieux concernant l’histoire ou le légendaire de ce lieu. L’ordre de ces étapes importe peu. Parfois je visite un lieu, je prends les photos, puis je me documente. D’autres fois c’est l’inverse, je lis un livre et je pars ensuite explorer sur place. Il n’y a pas de règle. C’est une sorte d’alchimie qui se produit quand toutes les conditions sont réunies !

Les Déboussolés : Woua, quel travail, c’est vraiment impressionnant. Maintenant, si tu veux bien, nous allons passer à l’interview « Déboussolage immédiat » ?

Abellion : Allons-y !


L’interview « Déboussolage immédiat »:


Nom ou pseudo :
Abellion (à l’origine, c'est le nom d’un ancien dieu pyrénéen).
Adresse du blog : http://polymathe.over-blog.com/ Cette adresse n’a aucun rapport avec le titre actuel du blog, ni son contenu d’ailleurs (c’est illogique, oui !).

Localisation du bloggeur : j’ai posé mes pénates non loin de Toulouse .

Evénement historique qui a marqué l'année de ta naissance : peut-être la mort de Goscinny… Triste jour pour tous les petits Gaulois.

Date de création du blog : 4 janvier 2008. Une nuit d’insomnie fructueuse !

Nombre d'articles publiés à ce jour sur ton blog : 198 en un an et demi. Je publie peu, parce que je passe rarement moins de 3 heures sur un article (écriture, vérifications). Je supprime parfois de vieux articles qui me semblent mal écrits ou mal renseignés.

Médias utilisés sur ton blog (photos, vidéos, son, …) : exclusivement, la photo et le texte. C’est un blog qui se veut plus proche du modèle d’un magazine ou d’un bouquin illustré que d’une cascade d’images et de sons. Je l’ai voulu ainsi pour permettre à mes lecteurs de faire une pause, pour les inviter à la lecture, à la rêverie, à la réflexion… Un espace de silence et de calme sur Internet, cela devient rare, non ? On aime ou on n’aime pas.

Qu'écoutes-tu en travaillant sur ton blog ? : la plupart du temps, rien, car j’écris mes articles tard le soir ou tôt le matin, et que je respecte le repos de ma dulcinée ! Quand j’écoute de la musique en écrivant, il faut que ce soit un son discret et calme, pour cela les musiques de film sont souvent idéales. J’ai aussi un faible pour les musiques du passé, reconstituées par les musicologues. Ces musiques anciennes sont une véritable machine à remonter dans le temps. En écrivant un article sur une abbaye médiévale, ou une demeure renaissance, je peux ainsi me plonger dans l’ambiance sonore de l’époque !

Véhicules préférés pour voyager : j’avoue que je suis assez individualiste, et de ce fait, honteusement dépendant de l’automobile. Elle seule est capable de m’emmener dans des lieux isolés, perdus…

Quelle est la phrase ou citation (elle peut être de toi) qui décrit ton blog ou son état d'esprit ? : c’est le dicton que j’ai mis dans le livre d’or de mon blog « Je viendrais mettre ma pierre sur ton cairn ».

Quel est l'objet que tu n'oublies jamais quand tu pars en voyage ? : ma brosse à dents ? Oui, mais aussi un peu d’argent liquide, car je profite souvent de mes déplacements pour faire les vide-greniers et les brocantes.

Quel est ton prochain voyage ? : Paris. Curieusement, je vais en ramener des photos qui me serviront pour « Lieux secrets du pays cathare ». Ce sera une surprise…

Quelques mots pour nous raconter une anecdote 100% Déboussolés : c’était lors d’un voyage en Navarre espagnole, en pleine nature. Au milieu de rien, nous avons aperçu un attroupement de gens, mon épouse et moi, et nous nous sommes approchés. C’était un pèlerinage. Il y avait une étrange statue dans une niche rocheuse. Tous les assistants, les uns après les autres, venaient tourner autour de ce personnage, qu’ils appelaient le saint. Ils disaient que cela leur porterait bonheur (si mon espagnol n’est pas trop sommaire…). Cela avait quelque chose de troublant, ce rituel en pleine nature.

 

 
Une dernière information : la banière du blog d'Abellion (en haut de cet article) a été réalisé par Little Shiva.

Retour à l'accueil