Depuis que je suis gamin, un des seuls liens forts que j’entretien avec le Portugal est un dessert : le michidos.  C’est une sorte de flan que ma grand-mère nous prépare à l’occasion des fêtes de fin d’année.

Ce dessert est devenu (très localement !) l’emblème du Portugal, à tel point que le mot michidos est rentré dans notre langage commun pour désigner un portugais (reléguant au rang de vieilleries les sobriquets tels que « bacalhau » ou « Portos » pour le moins sympa).

D’ailleurs, cette histoire de surnoms me fait penser qu’il faudra, lors de notre périple, demander comment l’on surnomme les français dans ce pays (« les râleurs ? », « les grévistes ? », …).

Bref, revenons à notre cuillère en bois et parlons des ingrédients :

Dans le michidos, il y a :

- du pain

- du miel

- du sucre

- des noix et des pignons

- de la cannelle

Difficile de vous donner la recette exacte.  En effet, comme toutes les Grand-mères, Aïda (qui a bien voulu se laisser filmer et livrer ses secrets) profita de notre inattention pour rajouter discrètement 2-3 ingrédients dans la gamelle, histoire de brouiller les pistes. Cette vidéo, n’est donc qu’un « clip » avec les principales étapes de fabrication.

En tout cas, un grand merci à elle pour cette leçon de michidos.

Pour traiter des questions culinaires sur ce blog, nous avons lancé une rubrique que nous avons nommée, la séquence Miam ! Au même titre que le générique nous avons conçu un petit jingle maison que vous trouverez au début de la vidéo. Nous essaierons à travers notre périple de filmer des plats locaux (mais surtout ceux qui les conçoivent) et d’être plus précis dans les recettes.


 

Le coin technique : ces images ont été tournées avec un appareil photo numérique (donc en 4/3) et la séquence Miam avec un caméscope (donc en 16/9). Ce détail technique explique la différence de format entre les 2. Vous remarquerez aussi que les 1ères secondes du montage sont un peu sombres (faut vraiment que je tienne compte de la compression lors de la mise en ligne sur le net).

 

Crédit musique : « O sonho » de Maria Do Carmo Torres

 

 

 

Retour à l'accueil