Je suis la reine des listes.

Une liste pour le contenu de la valise, une pour le contenu de la trousse à pharmacie, une autre encore pour les offices de tourisme à consulter, une liste pour ce qu’il nous reste à acheter, une pour les choses que nous souhaitons nous faire prêter, … je vous en passe et des meilleures.

Bref, je baigne dans un monde de liste, de tirets et le summum de tout, est de les mettre au propre sur Excel. Qu’est-ce que je m’éclate !

Tout est prétexte aux listes, mais cela étant, même si tout cela tombe parfois – souvent – dans l’excès, j’adore !

Une chose qu’il nous reste faire est de passer chez notre garagiste préféré  pour une petite vérification de la pression des pneus, le contrôle des feux, un p’tit peu de liquide essuie-glace et le tour sera joué.

Sinon, les guides touristiques sont achetés depuis plusieurs mois et ils nous ont même parfois aidé à trouver quelques chambres d’hôtes. Les critères restaient relativement basics : le lieu, le prix et un site Internet à visiter. Nous avons pris contact avec les propriétaires des B&B pour réserver les nuits et ainsi fixer un peu mieux notre parcours.

Trois semaines d’échanges de mails auront suffit pour planifier nos hébergements.  Quelques petites formalités administratives ont parfois été nécessaires pour envoyer des arrhes.

C’est toujours plus sympa d’aller à la Poste (pardon la Banque Postale) pour y faire un virement international, plutôt que pour y chercher un recommandé non attendu. Surtout que, je ne sais pas vous, mais chez nous, y’en a une des dames du guichet, elle est pas rigolote du tout ! Limite à laisser sa place à la personne de derrière pour éviter qu’elle s’occupe de nous (c’est déjà arrivé !).

Bref, après quelques difficultés avec les numéros de comptes à la quinzaine de chiffres et la demie douzaine de lettres, les arrhes sont versés, y’a plus qu’à attendre patiemment la date du départ ! (J – 18)

Retour à l'accueil